La supply chain face au Covid-19

Partager

La supply chain face au Covid-19


Dans le cadre de la crise sanitaire dans laquelle nous sommes plongés, nous avons pu observer de nombreuses difficultés dans la gestion des stocks et des ressources, le marché français des masques par exemple, n'a pas supporté la haute de demande exponentielle due à la propagation du COVID-19. En moins d'une semaine les masques se sont retrouvé en rupture de stock sur tout le territoire, y compris dans les hôpitaux où le besoin n'avait jamais été aussi élevé. Brisée à plusieurs niveaux , la chaîne logistique mondiale n’a pas su résister à cette crise, c’est pourquoi la solution d’un retour à une production au plus proche du consommateur, locale et indépendante, s’est imposée comme la seule solution viable pour répondre rapidement aux différentes pénuries. Jusqu’alors inconnus du grand public, les enjeux de la supply chain et de la logistique à grande échelle se retrouvent ainsi au cœur du débat autour d’une nouvelle organisation mondiale, plus responsable, plus maîtrisable et plus durable.

La supply chain en pleine mutation se démarque donc comme un marché prometteur puisqu’en mutation. L’enjeu des prochaines années sera ainsi de réinventer ce modèle pour éviter la crise totale en cas de rupture d’un maillon de la chaîne logistique globale.

Ainsi, comment la supply chain réagit-elle face aux problématiques soulevées par le Covid-19?


Qu’est-ce que la supply chain?


La « supply chain » signifie « chaîne d’approvisionnement ». La supply chain correspond à la gestion du déplacement d’une marchandise ou d’une matière première de son lieu de stockage à son lieu de transformation ou de vente. On parle alors de logistique et de gestion de la chaîne logistique. Le but est de gérer les provisions (produits) ainsi que les flux pour garantir le délai ainsi que le coût des produits aux clients.

Au coeur de cette notion nous retrouvons le supply chain manager sans qui la gestion de cette chaîne ne serait pas possible. En effet, il planifie et met en oeuvre le processus d’acheminement. Surtout, il met en place une stratégie bien précise et dirige toutes les opérations de production, d’approvisionnement et de transport (flux). Le supply chain manager doit être pluridisciplinaire et détenir de nombreuses compétences car il est l’élément clé d’une entreprise.

Nombreuses sont les stratégies qui permettent d’optimiser la chaîne logistique. En effet l’optimisation permet d’avoir un avantage concurrentiel notamment et de garder sa place au seins des relations avec ses commanditaires. Ainsi, l’optimisation de la supply chain permet de :

  • Maîtriser les coûts du transport ;
  • Allouer des ressources et des matières premières ;
  • Garantir une stabilité de la clientèle ;
  • Permettre un gain de temps ;
  • Rester concurrentiel face aux autres entreprises.

On comprend donc que la supply chaîne est essentielle car garante de la compétitivité chez une entreprise. En effet, une des tâches primordiale du supply chain manager est de limiter les risques et de les prévenir. Le but est d’être capable d’anticiper les ruptures de stock afin d’avoir l’approvisionnement nécessaire.

Un bouleversement de la supply chain depuis la crise du Covid-19.


La crise du Covid-19 a créé une rupture dans les supply chain, indépendamment des secteurs. En effet, même si les grandes surfaces restent ouvertes, la consommation est en baisse et les achats sont limités. Cette crise nous permet de se rendre compte aujourd’hui que nous sommes très dépendants mondialement les uns des autres. Nous pouvons largement observer cette interdépendance à l'échelle mondiale avec le cas de la Chine et de l'Europe. En effet, en Europe, la difficulté d'approvisionnement des produits chinois provoque une crise sans précédent alors qu'en Chine la baisse de la demande venue d'Europe dans de nombreux secteurs provoquent une diminution du PIB de près de 80% depuis le début de la Crise. On comprend bien ici la notion de "Chaîne" inhérente à la Supply Chain , si un maillon ce brise c'est tout le système qui se retrouve impacté.

Mais surtout, cette crise nous a permis de comprendre que le secteur de la supply chain et son marché connaît de nombreuses limites le poussant à repenser entièrement son modèle. En effet, cette crise nous fait repenser à l'échelle mondiale notre modèle et nous fait prendre conscience individuellement du commerce actuel. Au sortir de cette crise, les états d’esprits vont être différents et vont mettre en avant l’importance de la Responsabilité sociale des Entreprises mais aussi de l’acheminement responsable.

Le cabinet Kuy Associés à travers l’analyse « la Supply Chain face au Covid 19 - Impacts et actions de résilience » fait déjà l’état des lieux et explique après le confinement de la Chine que nous ne prenions pas au sérieux l’impact que cela pouvait avoir sur la supply chain, la Chine était au coeur d’un tiers des activité de manufactures mondiales. Cet impact est multiple :

  • La production automobile est arrêtée ou tourne au ralenti. Par exemple, le vendeur automobile Volkswagen a affirmé que 4 usines sur 5 n’allaient pas ré-ouvrir en raison d’un retard pris sur l’ensemble du processus de supply chain.
  • La production est arrêtée. De nombreuses usines sont forcées d’être fermées.
  • Difficulté à trouver des alternatives et des producteurs alternatifs.
  • Interruption des chaînes d’approvisionnement.
  • Nécessité de repenser tout le modèle de supply chain.

Des opportunités à saisir pour l’avenir


Sachant que plus de 75% des entreprises ressentent un impact négatif du Covid-19 sur leurs activités, comment peuvent-elles rebondir ?

Afin de limiter les risques et de s’adapter, il faut mettre en place un cercle continu entre la mobilisation, la réflexion, l’analyse et la configuration.

Supply Chain

Plusieurs opportunités sont inhérentes à ce secteur de la supply chain:

  • Devenir plus écologique et responsable en relocalisant des industries au niveau local. Pour faire face justement à cette rupture et cette impossibilité parfois d’approvisionner, il convient essentiel de faire fonctionner la chaîne d’approvisionnement de manière locale en rapprochant les différentes parties prenantes de ce processus. En cela, il sera possible de réduire le risque associé à la supply chain s’étalent sur plusieurs pays et garantir l’accès aux provisions. On parle alors de supply chain verte et de management de supply chain durable.
  • Innover pour s’adapter. Le processus de supply chain va changer en permettant notamment une proximité géographique mais aussi une proximité sociale. Ce confinement mondial nous permet d’avoir du temps. Ce temps est utilisé par les entreprises pour développer et développer les systèmes en interne et améliorer ses compétences.

De plus, nous ne sommes pas sans savoir que ce genre de crise sanitaire risque de se reproduire. Tout du moins, de nombreux experts affirment qu’une crise de ce genre arrivera tous les cinq ans. Il y a cinq ans, nous sortions de la crise d’Ebola, de quelle genre de crise sortirons nous dans 5 ans ou 10 ans ? Une chose étant sûre, nous devons y être préparé et le secteur de la supply chain doit, à l’avenir, être assez prêt pour ne pas avoir à subir les conséquences d’une éventuelle prochaine crise. En favorisant le made in France et en adoptant des comportements plus responsables que nous serons prêts.

Dans cette volonté de restructurer et d'adapter la supply chain, ESCadrille peut vous aider en identifiant les opportunités du marché et en travaillant main dans la main avec vous pour construire une approche viable et efficiente pour l’avenir.

Depuis plus de 42 ans, ESCadrille travaille avec des professionnels du secteur de la logistique, ce qui nous permet aujourd’hui de proposer les solutions les plus adaptés à votre projet en réfléchissant dès à présent à un fonctionnement durable adapté aux enjeux de demain. Voir nos solutions.