Les 4 choses que vous devez savoir sur le Big Data

Partager

Qu’est-ce que le Big Data ?

Faisant astucieusement référence au phénomène physique du Big Bang, le Big Data désigne l’explosion du volume de données générées par l’humanité et les solutions techniques permettant de tirer profit de cette nouvelle donne technologique.

Quelques chiffres permettent de se rendre compte de l’ampleur du phénomène. L’humanité a généré 500 fois plus d’informations en une décennie que durant toute son histoire (2,7 zettabytes). Et le phénomène va en s’accélérant puisque ce volume va tripler au cours des trois prochaines années.

Quelles sont les causes du Big Data ?

Deux révolutions technologiques sont à l’œuvre dans le phénomène du Big Data.

Tout d’abord, le développement des technologies de stockage, notamment au niveau des fameux Data Centers, lesquels ont démultiplié leurs capacités de stockage tout en diminuant drastiquement leurs coûts.

Ensuite, la multiplication des sources émettrices de données. Hier les ordinateurs et le GPS, aujourd’hui le mobile et les réseaux sociaux, demain les objets connectés, nous émettons de plus en plus de données. Des données de différents types (texte, vidéo, chiffres), dites non structurées, que certains experts  considèrent déjà comme un nouvel or noir.

Qui sont les gagnants de cette nouvelle révolution ?

Les théories de l’économie de l’information (Prix Nobel 2001) ont depuis longtemps démontré que l’accès à l’information était le plus grand discriminant de performance économique entre les entreprises.

Les entreprises stockant ces données (Google, Facebook, Amazon, Wall-Mart..), et celles développant des algorithmes permettant de les analyser (IBM, Intel, Euclid, Nearbuy..) sont donc en position de force pour aborder cette révolution technologique.

Le cabinet IT Gartner, dans une étude de 2012 a ainsi estimé que 15% des entreprises seraient touchées par le Big Data et que les entreprises y ayant recours feront croitre leurs résultats financiers de 20%.

Qui sont les perdants du Big Data ?

Le Big Data pose cependant d’importantes questions quant à la protection des données émises par les citoyens. L’affaire de la NSA a ainsi illustré les faiblesses des entreprises face à la pression de gouvernements toujours plus désireux d’obtenir de l’information sur les individus.

Au-delà des développements économiques et technologiques relatifs au Big Data, une régulation internationale protégeant les données émises par les citoyens semble donc être, à terme, nécessaire.

Catégories :