NYC le paradis des start-ups

Partager

Si New York City est devenue la nouvelle plateforme d’investissements de la Côte Est, c'est essentiellement dû à l’augmentation impressionnante du nombre de start-ups qui s'y trouvent depuis 2007. Il y a quelques années la Sillicon Valley était au centre de toutes les attentions mais aujourd’hui, c’est à New York que l’on constate un boom du dynamisme économique.

Ce développement est-il durable ? Oui ! New York est véritablement au cœur des ressources financières et des partenariats privé/public.La communauté des start-ups sera encore amenée à croître pour les dix ans à venir, notamment dans le secteur digital.

Romain, expatrié français à NYC le temps d’une année, a saisi cette opportunité. Avant son départ en France, et en se basant sur sa propre expérience, il avait eu l’idée novatrice d’aider les futurs expatriés à trouver un logement sur New York : Room Security. Via le site qu'il a créé, les futurs expatriés peuvent faire visiter à distance les logements qui les intéressent, et ainsi éviter les mauvaises surprises. Fort de son succès, le concept est amené à être étendu à d’autres grandes villes américaines :

Pour moi, la démarche d’entreprendre reste la même à New York, à Paris ou ailleurs. Elle se base toujours sur des critères communs : volonté d’autonomie et d’indépendance, originalité, désir de sortir des sentiers battus. En revanche la ville de New York, par son dynamisme et sa reconnaissance de l’entrepreneuriat, permet rapidement la mise en pratique de projets et d’initiatives. L’importance de la communauté de France est également un atout fondamental pour les start-ups de jeunes français car ils sont accueillis avec un œil bienveillant. L’entre-aide y est bien plus importante qu’en France.

Si l’on souhaite entreprendre à New-York, aucune idée innovante ne sera négligée : elle sera toujours accueillie avec curiosité et enthousiasme. De plus, les entrepreneurs sont bien mieux organisés entre eux.

Aujourd’hui, NYC n’est plus seulement la ville qui finance les entreprises, elle les incube !