Les enjeux d’un bon management des ressources humaines au sein des entreprises

Partager

Aujourd’hui, 74 % des actifs considèrent que la stratégie managériale a un impact sur l’innovation et joue sur le bien-être au travail. Parmi eux, 20% considèrent indispensable l’ouverture du management à la nouveauté et à la communication.

Les changements fondamentaux tels que les évolutions technologiques, l’essor croissant de l’intelligence artificielle ou encore les bouleversements culturels poussent les dirigeants d’entreprises à repenser la teneur de leur stratégie managériale. Aujourd’hui, instaurer une démarche stratégique de management s’avère nécessaire pour les entreprises parce que cela influe nettement sur de nombreux facteurs. Une structure ayant un management efficace connait une meilleure satisfaction des salariés, un réel plaisir collectif de ces derniers ainsi qu’un meilleur taux de productivité. In fine, l’entreprise joue sur son avantage concurrentiel en consolidant sa stratégie managériale.

En quoi le management des ressources humaines est un enjeu crucial pour la santé économique d’une entreprise ?

Les bénéfices d’une bonne stratégie managériale

Nous pouvons comprendre la stratégie managériale comme la stratégie sociale de l’organisation au sein d’une entreprise. Il s’agit alors de faire des choix en termes d’allocation des ressources pour que l’entreprise puisse établir ses objectifs dans le long terme. Concrètement, la stratégie managériale permet de maximiser la performance économique en coordonnant l’ensemble des ressources humaines.


Saint Exup


De fait, le management des ressources humaines est inhérent à la bonne santé économique d’une entreprise, sans la dimension humaine, l’entreprise ne peut fonctionner puisque c’est l’humain qui est au moteur de l’activité. Aujourd’hui, les manageurs font face à divers enjeux tant sur le plan économique, social que celui du bien-être. L’essor des Startups a permis de placer la fibre entrepreneuriale au premier plan et a influencé beaucoup des nouveaux codes managériaux. Economiquement parlant, le management des ressources est nécessaire. De fait, en France, aujourd’hui, 69% de collaborateurs sont désinvestis, ce qui influe directement sur les décisions financières de l’entreprise. Les manageurs sont donc obligés de revoir leur manière d'appréhender la gestion des employés car nous sommes ancrés dans une période de bouleversements des modèles socio-économique. Ainsi, un des bénéfices d’une bonne stratégie managériale est une croissance maîtrisée, grâce à des employés efficients et motivés à travailler. Le but des manageurs d’aujourd’hui est de rendre légitime son entreprise et son statut mais surtout de partager cette envie de se surpasser pour améliorer l’entreprise.
D’un point de vue social et relationnel, le succès d’une entreprise se ressent à travers le travail d’équipe. Le capital humain est, comme dit précédemment, au coeur du succès d’une entreprise. Depuis toujours, on considère que la sanction et la récompense étaient les seuls sources de motivation. Pourtant, avec le développement de l'École des Relations Humaines, on constate qu’il est plus efficace de créer un environnement propice au changement plutôt que de pousser les employer à modifier leur façon de travailler. Améliorer les relations entre les salariés et leurs conditions de travail (environnement, accompagnement, satisfaction etc…), quelles qu’elles soient, est bénéfique pour l’entreprise car permettra d’accroître la productivité dans un premier temps puis à terme, la croissance.

Le management participatif favorise l’innovation


En 2020, on considère qu’il n’est plus profitable de mettre en place un management dit pyramidal. Ce dernier suppose que ceux qui se trouvent en haut de la pyramide décident quand ceux qui sont en bas exécutent. Cependant, depuis l’entrée dans la quatrième révolution industrielle, les entreprises se sont totalement transformées en incorporant divers outils digitaux. La digitalisation a permis de gagner du temps, d’innover et surtout de relancer la créativité. Le travail majeur des manageurs aujourd’hui est donc de trouver une stratégie managériale prenant en compte ces éléments.
Ainsi, le management participatif s’avère être le plus profitable pour l’entreprise aujourd’hui, permettant d’améliorer aussi bien la situation économique de l’entreprise que les relations entre les salariés et le bien être au travail. L’idée générale du management participatif est de mettre en place un management de proximité, c’est à dire favoriser l’interaction entre tous les salariés. Cela s’effectue en incluant les salariés dans le processus décisionnel et en les impliquant davantage dans les projets innovants.

De plus, un bon management se traduit aussi par une transparence entre la direction, les responsables et les salariés. De fait, cela renforce la confiance mais aussi le bien-être au travail. En cela, le manageur a un rôle bien précis. Il doit favoriser l’innovation en étant à l’écoute, en laissant le droit à l’erreur et en mettant en place un esprit de coopération. Il doit instaurer l’échec comme composant de la réussite.
On rappelle que l’innovation est permise grâce à un environnement stable et de confiance. C’est d’ailleurs dans ce cadre que se sont imposées les startup.
Nous avons donc vu qu’il fallait favoriser la confiance, la responsabilisation ainsi que le plaisir et le bien-être. Certaines entreprises ont mis en place des stratégies innovantes qui favorisent ces derniers enjeux. C’est le cas de l’usine Fiat au Brésil, qui a instauré un tableau d’humeur : les salariés indiquent chaque matin leur humeur en fonction d’un code couleur : vert (motivé), orange (moyennement motivé) et rouge (s’il rencontre un problème). Si la couleur rouge est enclenchée, le salarié est invité à discuter avec un manageur pour régler le problème au plus vite. De la même manière, mais dans un but stratégique et d’amélioration de l’entreprise, Air France a mis en place une « valorisation de l'erreur ». Cette dernière propose aux salariés de parler des erreurs qu’ils ont commises, des difficultés et dysfonctionnements auxquels ils ont fait face. Publiés anonymement, cela permet de ne pas sanctionner les erreurs mais d’améliorer le fonctionnement aussi bien technique qu’organisationnel d’Air France.


ESCadrille peut vous accompagner dans l’élaboration de cette stratégie


ESCadrille Toulouse Junior Conseil est un Cabinet de Conseil Etudiant qui se spécialise dans divers domaines.

Fort de ses 42 ans d’expérience, nous avons développé une prestation de ressources humaines qui vise à pallier aux problèmes de gestion des ressources au sein d’une entreprise. Pour limiter les risques de rupture nous pouvons intervenir en mettant en place un audit de climat social ayant pour but de déceler les points positifs et négatifs de votre stratégie managériale. En cela, nous pouvons aussi vous aider à trouver des solutions viables de travail propice.

Découvrez nos solutions.