L'économie collaborative, secteur novateur en pleine expansion

Partager

L’économie collaborative, secteur novateur en pleine expansion

Les échanges se diversifient de plus en plus avec l’apparition de plateformes telles qu’Uber, AirBnB ou encore BlaBlaCar qui détiennent respectivement 200 millions, 40 millions et 20 millions d’utilisateurs au niveau mondial. Ces plateformes prennent part à l’économie collaborative, qui révolutionne à la fois le secteur de l’innovation et le système économique traditionnel en instaurant de nouveaux principes. De fait, l’économie collaborative sort des sentiers battus en rassemblant partage, adaptation, innovation et socialisation pour faire croître un tout nouveau modèle.
Ainsi, comment l’économie collaborative impacte-elle le système économique traditionnel et quels sont les acteurs qui tirent le plus partie de ce nouveau concept ?

Qu’est-ce que l’économie collaborative ?

Souvent connue sous le nom d’« uberisation de l’économie », l’économie collaborative est un système socio-économique construit sur l’échange direct entre consommateurs de ressources tant matérielles qu’immatérielles. Il s’agit à la fois de biens, de services mais aussi de connaissances et de temps. On retrouve alors l’économie collaborative dans différents secteurs d’activités : l’immobilier, le transport, l’alimentation, l’habillement, les équipements divers et les services d’aides à la personne.

Ce système émerge dans les années 2000 mais connaît son réel essor en 2007-2008 lorsque, pour sortir de la crise économique mondiale, les individus tentent d’augmenter leurs revenus par d’autres moyens. Aujourd’hui, c’est donc dans un contexte à la fois économique mais aussi technologique que l’économie collaborative se développe : les nouvelles technologies étant en pleine ascension, elles permettent de mettre en relation plus facilement les individus grâce aux avancées telles qu’Internet, la géolocalisation ou encore les applications mobiles. On note que l’économie collaborative est fortement reliée à la deep technologie ainsi qu’à l’innovation puisque ce sont ces derniers qui la construisent.

Soulignons que ce système révolutionne la manière de consommer pour les utilisateurs mais également le spectre d’offres des entreprises. En effet, on ne “possède” plus la ressource mais on “l’use”, ceci étant non sans-conséquence sur l’économie globale, l’écologie et les inégalités. L’émergence de ce modèle économique collaboratif permet, par exemple, de réduire la pauvreté et l’empreinte carbone. En effet, en 2015, l’organisme FareShare a livré plus de 18,3 millions de repas aux personnes en situation de famine, le covoiturage réduit les émissions de gaz à effet de serre de 37%. De plus, ce système permet une large réduction des prix pour les consommateurs faisant de l'économie collaborative une économie largement concurrentielle.

L’économie collaborative, un secteur attractif pour les start-up

Ce tout nouveau système s’ancre dans le mouvement d’innovation et de digitalisation actuel avec plus de 200 start-up françaises. Parmi les plus connues, on compte Le Bon Coin, Abritel, Leetchi, Ulule, Kiss Kiss Bank Bank ou encore Allo Voisin qui sont des plateformes numériques alimentant le bassin innovant français dans ce domaine.

Toulouse est aussi très dynamique dans ce secteur, se qualifiant 10ème ville la plus adepte de l’économie du partage en vente et service. D'ailleurs, certaines start-ups, à l'image de Brico privé en Occitanie, ont bâti leur notoriété sur un concept qui fonctionne au travers de l'économie collaborative. Brico privé est une plateforme numérique de vente de produits de bricolage de particulier à particulier fondée en 2012. Cette start-up est devenue le premier site web français dans son domaine. Elle détient un chiffre d’affaires avoisinant les 100 millions d’euros, avec plus de 5 millions de clients. Dans le domaine de l’économie collaborative, le bricolage n’est que peu exploité sur internet. En effet, il ne représente que 3% du marché total, ainsi Brico privé s’assure de poursuivre une croissance de son chiffre d’affaires grâce à cet e-commerce.

De plus, l’économie collaborative étant un secteur prenant racine dans l’innovation technologique, chaque entrepreneur peut lancer sa start-up et tenter de rayonner dans ce secteur. L’économie collaborative contribue grandement à l’ essor des start-ups en permettant aux entrepreneurs de se lancer. En cela ESCadrille, Junior-Entreprise toulousaine, fort de 41 ans d'existence et d'accompagnement des entrepreneurs toulousains propose des Études de Marché et des Business Plan permettant à toute nouvelle start-up d’émerger. Voir nos services.

Pourquoi se lancer dans ce secteur ?


Au-delà du fait que ce secteur est prometteur tant au niveau de son business modèle que de l’innovation qu’il permet, l’économie collaborative devrait passer de 15 milliard de $ de CA en 2013 à 335 milliards de $ en 2025, d’après une étude de PWC soit une croissance annuelle moyenne aux alentours de 37%. En effet, il apparaît que 9 français sur 10 utilisent des services liés à l’économie collaborative quand des milliers d’entreprises se forment dans ce domaine. On entame alors une montée en puissance des services, et surtout des services liés au partage (Co—voiturage, crowdfunding, etc…).


En outre, ce système apparaît de plus en plus comme étant le système alternatif au système capitaliste instaurant une nouvelle Révolution Industrielle. De fait, le secteur des services prenant de plus en plus de place, l’industrie doit tendre vers le renouvellement. Selon les derniers cycles des Révolutions Industrielles (cycle de Kondratieff), nous entrons dans une période d’au moins 15 ans de prospérité et de croissance, d’où la nécessité d’investir dans ce domaine. C’est aussi la raison pour laquelle des entreprises telles qu’AirBnB ou Uber deviennent hautement concurrentielles.

À l’instar de cette économie, ESCadrille prévoit différents types de services permettant à tout entrepreneur ou Start-up naissante de concrétiser un projet, vérifiant viabilité et entrée sur le marché. ESCadrille connaît de manière transversale ce domaine, ayant un portefeuille client composé à hauteur de 41% d’entrepreneurs.En effet, ESCadrille propose un accompagnement 360° aux projets encore à leur phase préliminaire. Cet accompagnement offre une étude du marché et un Business Plan. Ce dernier est un document attestant de la viabilité économique et financière d’un projet ainsi que des stratégies de développement de l’activité.

Enfin, ESCadrille propose d’autres services qui peuvent permettre à une start-up de gagner en performance. C’est le cas des méthodologies de transformation digitale ou encore des stratégies de communication qui proposent des changements qui s’inscrivent dans l’ère du temps. En effet, ESCadrille dispose de 41 ans d’expérience mais s’inscrit dans une dynamique novatrice alliant tout projet à l’actualité et aux nouvelles formes de marchés. Ainsi, nous pouvons vous accompagner au mieux en s’adaptant à vos besoins.

Nous le comprenons, l’économie collaborative est un système économique de plus en plus apprécié et qui s’inscrit dans une dynamique novatrice. Les enjeux de demain sont donc de s’inscrire dans ce secteur en ascension et de s’adapter à un tout nouveau système économique. Ce dernier a déjà fait ses preuves auprès de start-up devenues, en quelques années, des références dans leur domaine. Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que l’économie collaborative va changer en profondeur le paysage économique mondial, reste à savoir jusqu’à quel point...